s'identifier | inscription | contacts | aide
 accueil | aesv | album | annuaire | cv | événements | observatoire | offres d'emploi | [presse]
 accueil | revues de presse : stid | sdm | sis | csd | isd | aesv | iut | autres

Le Télégramme - 09/10/09

les 20 derniers articles ajoutés
 [Changements climatiques. Les habitants du golfe sondés]
 Les habitants du Golfe du Morbihan interrogés sur leur perception du changement climatique
 Licence pro, un pari gagnant ?
 La statistique, une filière méconnue qui recrute
 L'IUT enquête sur les jeunes avec Ouest-France
 Métier en fort développement : les statisticiens très courtisés
 La formation statistique débouche sur l'emploi
 Leurs bouteilles d'eau transformées en radeau...
 Les trésors cachés de nos universités : 450 filières qui donnent du travail
 IUT de Vannes. En 35 ans, les statistiques se sont fait un nom
 Les étudiants de l'IUT enquêtent pour Ouest-France
 Frédéric est devenu ingénieur
 A l'IUT de Vannes, 35 ans de stats, ça se fête
 Ouest-France et l'IUT enquêtent sur Vannes
 Jean Le Nouvel salué par la 1re promo Stid
 Vol au-dessus d'un nid de buffles
 Dernière leçon d'une figure de l'IUT
 Les métiers des mathématiques - Analyste gestionnaire de vols
 Les métiers des mathématiques - Responsable qualité et sécurité
 Les métiers des mathématiques - Technicienne supérieure en statistiques

 


Changements climatiques
Les habitants du golfe sondés

enquete_stid1_télégramme.jpg
Un sondage sur les changements climatiques va être mené auprès des habitants du golfe du Morbihan. Objectif : donner aux élus locaux des outils de prospectives pour prendre des décisions.
L’enquête sera réalisée jeudi prochain par les étudiants de première année de Statistique et Informatique décisionnelle (STID) de l’IUT

Après la tempête de mars 2008 qui a frappé les côtes du Morbihan, les élus se sont interrogés sur les effets du réchauffement de la planète. Sous l’action conjugué du vent et des grandes marées, des effets de surcote avaient eu de lourdes conséquences sur le littoral.

Au cours d’un atelier d’identification des enjeux locaux du changement climatique, organisé pour les élus par le SIAGM (Syndicat Intercommunal du Golfe du Morbihan) en décembre dernier , est apparue la nécessité de connaître le point de vue des habitants du golfe du Morbihan à ce sujet.

Le golfe : Territoire français pilote

Le golfe du Morbihan est le territoire français pilote d’un sujet européen (IMCORE) visant à étudier la prise en compte des changements climatiques dans les politiques publiques de gestion du territoire. IMCORE compte 17 partenaires répartis en Europe du Nord-Ouest, associant dans chaque site des chercheurs et des collectivités territoriales. En France, le SIAGM a été retenu, associé à l’unité mixte de recherche AMURE, rattachée à l’Université de Bretagne-Ouest.

Le golfe a été retenu parce qu’il présente une diversité et une concentration d’activités économiques, de loisirs, de sites naturels et patrimoniaux remarquables qui en font un territoire à fort enjeux.

Mais également parce qu’il est encadré par de nombreuses réglementations de protection et de planification de l’espace. Enfin parce qu’il est spécialement concerné par les questions de son trait de côte, d’érosion et de submersion marine.

Le sondage, mené jeudi prochain entre dans le cadre de ce projet européen.

Sondage sur 21 communes

Cent étudiants de première année du département STID (Statistique et Informatique Décisionnelle) de l’IUT, répartis en équipes, vont interroger chacun dis habitants. L’enquête est menée dans les rues de 21 communes sur les 38 que compte le SIAGM.

« Il s’agit d’avoir un panel de l’ensemble des profils des habitants, dans les pôles urbains de Vannes et Auray, sur les communes du littoral, mais aussi en arrière du littoral », explique Manuelle Philippe, chercheur à l’unité de l’AMURE.

L’objectif est de savoir si les personnes ont entendu parler du réchauffement de la planète, de savoir si elles se sentent concernées par le problème et jusqu’à où elles sont capables de faires des efforts pour lutter ou s’adapter à la situation.

Proposer des outils et des scénarios

Les résultats seront étudiés par les chercheurs de l’AMURE. Dans le cadre du projet IMCORE, l’objectif est de cerner les enjeux locaux et d’arriver à des scénarios et de proposer des outils aux acteurs locaux. Des moyens de réflexion pour réorienter les politiques locales afin de tenter de lutter contre le changement climatique ou de s’adapter à ses conséquences. «Ce sont des outils de prospectives et d’aide à la prise de décisions » précise Monique Cassé, directrice di SIAGM.