s'identifier | inscription | contacts | aide
 accueil | aesv | album | annuaire | cv | événements | observatoire | offres d'emploi | [presse]
 accueil | revues de presse : stid | sdm | sis | csd | isd | aesv | iut | autres

Ouest-France - 06/12/06

les 20 derniers articles ajoutés
 Changements climatiques. Les habitants du golfe sondés
 Les habitants du Golfe du Morbihan interrogés sur leur perception du changement climatique
 Licence pro, un pari gagnant ?
 La statistique, une filière méconnue qui recrute
 L'IUT enquête sur les jeunes avec Ouest-France
 Métier en fort développement : les statisticiens très courtisés
 La formation statistique débouche sur l'emploi
 Leurs bouteilles d'eau transformées en radeau...
 Les trésors cachés de nos universités : 450 filières qui donnent du travail
 IUT de Vannes. En 35 ans, les statistiques se sont fait un nom
 Frédéric est devenu ingénieur
 A l'IUT de Vannes, 35 ans de stats, ça se fête
 [Les étudiants de l'IUT enquêtent pour Ouest-France]
 Jean Le Nouvel salué par la 1re promo Stid
 Ouest-France et l'IUT enquêtent sur Vannes
 Vol au-dessus d'un nid de buffles
 Dernière leçon d'une figure de l'IUT
 Les métiers des mathématiques - Technicienne supérieure en statistiques
 Les métiers des mathématiques - Analyste gestionnaire de vols
 Les métiers des mathématiques - Responsable qualité et sécurité

 


Les étudiants de l'IUT enquêtent pour Ouest-France


Léo Gourven et Goulven Hamoniaux en première année de DUT Statistique et traitement informatique des données réalisent actuellement avec trois cents autres étudiants de l'IUT une enquête sur l'image de la ville de Vannes.

« Bonjour madame, nous sommes étudiants à l'IUT. Nous menons une enquête à l'initiative du journal Ouest-France sur l'opinion des Vannetais sur leur ville. Acceptez-vous de répondre à nos questions ? » interrogent Léo Gourven et Goulven Hamoniaux en première année de Statistique et traitement informatique des données. Dans la rue, face à la gare, à quelques mètres de son habitation, la dame âgée de 66 ans, se prête au jeu. Les questions défilent sur différents thèmes : vie économique, santé, sport... Il ne lui faudra que dix minutes pour répondre au questionnaire.

Jusqu'au lundi 11 décembre, près de 300 étudiants continueront à administrer le sondage dans les différents quartiers de la ville. Rien à voir avec un questionnaire commercial, ou de la vente forcée. C'est un vrai travail d'enquête, en préparation depuis trois mois, qui est soumis.

Tous les résultats feront l'objet, au printemps prochain, d'une restitution complète publiée dans les pages de Vannes, avec chiffres, réactions et analyses réalisées par l'équipe des journalistes de la rédaction qui vous remercie d'avance de l'accueil que vous voudrez bien réserver à nos jeunes enquêteurs.