s'identifier | inscription | contacts | aide
 accueil | aesv | album | annuaire | cv | événements | observatoire | offres d'emploi | [presse]
 accueil | revues de presse : stid | sdm | sis | csd | isd | aesv | iut | autres


les 20 derniers articles ajoutés
 Changements climatiques. Les habitants du golfe sondés
 Les habitants du Golfe du Morbihan interrogés sur leur perception du changement climatique
 Licence pro, un pari gagnant ?
 La statistique, une filière méconnue qui recrute
 L'IUT enquête sur les jeunes avec Ouest-France
 Métier en fort développement : les statisticiens très courtisés
 La formation statistique débouche sur l'emploi
 Leurs bouteilles d'eau transformées en radeau...
 Les trésors cachés de nos universités : 450 filières qui donnent du travail
 IUT de Vannes. En 35 ans, les statistiques se sont fait un nom
 Les étudiants de l'IUT enquêtent pour Ouest-France
 Frédéric est devenu ingénieur
 A l'IUT de Vannes, 35 ans de stats, ça se fête
 Ouest-France et l'IUT enquêtent sur Vannes
 Jean Le Nouvel salué par la 1re promo Stid
 [Vol au-dessus d'un nid de buffles]
 Dernière leçon d'une figure de l'IUT
 Les métiers des mathématiques - Analyste gestionnaire de vols
 Les métiers des mathématiques - Responsable qualité et sécurité
 Les métiers des mathématiques - Technicienne supérieure en statistiques

 


Camille DANES, étudiante à l'IUT et salariée au CIRAD, collecte des données émises à des milliers de kilomètres depuis un parc africain.

Vol au-dessus d'un nid de buffles


Camille DANES poursuit son année de licence dans le cadre d'un congé de formation.

Mais diantre, comment se pensent les déplacements des grands buffles, des éléphants et des gazelles? Vous croyez qu'il faut élire domicile dans la savane, pour se poser la question et observer les us et coutumes de ces majestueux animaux ? Pas forcément. Depuis Montpellier, les chercheurs du CIRAD (centre international de recherche en agronomie tropicale) planchent sur la problématique et disposent de toutes les données nécessaires, fournies par des puces informatiques placées sur les bestiaux. Des puces aux balises, via les satellites qui gravitent à des milliers de kilomètres au-dessus des têtes humaines, les infos collectées transitent jusque dans les ordinateurs. Mais le chercheur n'est pas informaticien. Il a besoin de « petites mains » qui dans les coulisses, coupent, recoupent, trient les données avant de les rendre lisibles sur des cartes. C'est là où entre en scène Camille Danes, une étudiante en licence professionnelle de traitement de l'information géographique à l'IUT de Carcassonne.

Salariée du CIRAD depuis cinq ans, cette Bretonne de 26 ans poursuit ici une année de spécialisation, dans le cadre d'un congé individuel de formation. « Je suis titulaire d'un DUT en statistique et traitement informatique des données [de Vannes]. J'ai développé des compétences mais elles ne sont pas reconnues par un diplôme et sur un CV, pour les entreprises, c'est mieux. J'avais envie de progresser », explique-t-elle. D'où son retour à l'IUT et cette année de licence.

« Dans tous les domaines, on utilise des données qu'il faut stocker, ranger, trier, analyser. J'aurais pu croiser des fichiers bancaires mais je préfère le milieu de l'environnement », sourit-elle.

Elle a d'ailleurs commencé son parcours professionnel à l'Ifremer, dans sa région, avant de gagner le sud et le CIRAD. Pour l'heure, donc, elle recueille les données fournies par une vingtaine de colliers GPS passés autour des cous de buffles du parc du W, une vaste zone protégée à cheval sur les états du Burkina-Faso, du Niger et le Bénin. Ce programme d'étude de la mobilité des troupeaux s'inscrit dans le cadre de la gestion du parc. Elle travaille aussi sur un autre projet similaire, en cours depuis un an et demi. Là, il s'agit d'étudier au travers des flux migrateurs des oiseaux, l'évolution de la grippe aviaire.